Bonjour ! Je m’appelle Benjamin Fabre.

Chroniqueur et écrivain, j’ai publié un manuel devenu référence en matière de management, intitulé Comment devenir un parfait fayot au bureau (cf. ma page Facebook)...

Les RH de PepsiCo France m’ont sollicité pour apporter un regard impertinent sur ce site web. Bien sûr, j’ai accepté. Et pour faire bonne mesure, j’ai passé une journée en immersion à Colombes, au siège de PepsiCo. En voici le compte-rendu...
Avant de venir, j’avais lu partout que PepsiCo était une entreprise où « il faisait bon travailler ». Épaté d’apprendre qu’on pouvait à la fois travailler dans une entreprise et trouver ça bon, j’ai eu envie de voir la chose de plus près. Je me suis offert une promenade dans leurs bureaux.
Première surprise : contrairement à ce que j’avais imaginé, les gens n’avaient pas la main perpétuellement coincée dans des paquets de Lay’s. Ils avaient même plutôt tendance à la tendre aux inconnus, ce qui, pour une boîte située près de La Défense et de son aéropage de gens-qui-font-la-gueule, m’a semblé une performance notable.
Je suis allé à la machine à café. J’y ai découvert, massés autour d’une rutilante fontaine à sodas (:-)), une bonne trentaine de collaborateurs, ou devrais-je dire de troubadours, tant j’ai eu l’impression qu’ils se livraient à un championnat de vannes et de calembours (de qualité très inégale, mais tout le monde avait l’air ravi).
J’ai décidé de les interroger. « On est heureux ensemble », m’ont dit des personnes du marketing. « On forme une famille hyper-soudée. » Ou même : « Dans mon smartphone, je n’ai que des photos de mes collègues. » J’avoue que ces propos, par leur tonalité « fraternité étudiante », m’ont un peu flanqué la frousse. Par mesure de sécurité, je les ai écoutés d’un air neutre, en faisant mine de trouver ces gens parfaitement sains d’esprit.
« C’est peut-être les bulles ? », ai-je songé. « À force, ça leur serait monté au cerveau ? » Ils m’ont expliqué qu’ils faisaient la fête ensemble. Tous les services, et pas seulement les commerciaux. Qu’il y avait, chaque année, tout un menu de séminaires et de soirées qui valaient leur pesant de Bénénuts. Prompts à mettre des déguisements ridicules (Cendrillon, père Fouras...), les PepsiCo ont instauré la journée annuelle du bermuda. « La preuve que l’on peut s’habiller décontracté et travailler sérieusement », m’a assuré le DRH (ce à quoi j’ai pensé que la réciproque était vraie, puisqu’on voit bien des gens tirés à quatre épingles faire les marioles toute l’année, il suffit de voir nos ministères).
Et c’est là la deuxième surprise : au fil de ma journée d’immersion, j’ai réalisé (à mon grand désarroi, car je commençais à envisager une candidature) que les gens ne venaient pas vraiment pour enfiler des perles fines. « Work hard, play hard, voilà notre devise. » « Il nous arrive de rester tard le soir, non pas pour faire de la présence, mais parce qu’on est fiers d’appartenir à ce groupe. Et parce qu’on est passionnés par nos produits. » Ou plutôt, devraient-ils dire, gravement shootés à leurs marques. Au point de passer des mois entiers, par exemple, à choisir la teinte de bleu pour la prochaine canette de Pepsi (ce qui explique sans doute cette histoire d’horaires tardifs, mais ce n’est que mon avis).
« Quel est le portrait-robot du collaborateur PepsiCo ? » ai-je demandé benoîtement. « Il n’y en a pas. Ici, on vient comme on est. » J’ai trouvé ce slogan magnifique. Il ne manquait plus que les violons, les rubans et les sucres d’orge. Mais force est d’avouer, au-delà du discours, que cette boîte est du genre de celles qui acceptent la dissemblance.
Et les boss, dans tout ça ? « Proches, très proches de nous », m’a-t-on seriné. « Le DG connaît chaque collaborateur par son prénom. Le CODIR est accessible, on dirait une bande de copains. C’est pour ça qu’il n’y a pas de silos chez nous... » Sur le coup, je suis resté assez sceptique, disons-le, sur le fait qu’un CODIR puisse être une « bande de copains ». Mais, vraie ou pas, la simple existence de cette légende montre que PepsiCo est une boîte pas comme les autres... Une boîte où il fait bon travailler, on appelle ça dans le jargon.

|France

  1. Accueil
  2. Notre entreprise
    1. À propos de PepsiCo France
    2. Nos missions, notre vision, nos valeurs
    3. Management de PepsiCo France
    4. Code de conduite
  3. Responsabilité
    1. Performance With Purpose
    2. Nutrition
    3. Planet
    4. People
    5. Les Trophées PWP
  4. Les marques
    1. Jus de fruits & soupes froides
    2. Boissons gazeuses
    3. Boissons plates
    4. Chips et biscuits apéritifs
    5. Céréales
  5. Media
    1. Communiqués de presse corporate
    2. Communiqués de presse marques
    3. Contacts media
  6. Carrières
    1. Découvrez nos métiers
    2. Espace expérimentés
    3. Espace étudiants / jeunes diplômés
    4. Ils témoignent
Media
Partager cette page :
Plus |

Accueil » Carrières » Les métiers Pepsico

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Nous Suivre
  1. Facebook
  2. YouTube
  3. @PepsiCo
Contacts
  1. PepsiCo France

    420, rue d'Estienne d'Orves

    92705 Colombes Cedex

    Tél. : 01 55 69 90 00

  2. Service consommateurs

    Par téléphone :

    Par e-mail : cliquez ici


    Service partenariats

    Par e-mail : cliquez ici

  3. Service presse

    We Agency

    Aymeric Staub

    aymeric.staub@we-agency.fr

    Marlène Dumas

    Marlene.dumas@we-agency.fr

    01 44 37 22 18